DOSSIER : Toiles de stores et UV … on vous explique tout

Pourquoi faut-il se méfier du soleil ?

Le rayonnement du soleil nous donne à la fois de bonnes choses ( la lumière, la chaleur), et de mauvaises (les rayons UV).

Les rayons Ultra-violets (UV) sont responsables de l’érythème (les coups de soleil), du vieillissement prématuré de la peau, et des cancers.

En effet, ils ont des conséquences à la fois à court terme (erythème, coup de soleils …) et à plus long terme : Vieillissement prématuré, cancers de la peau…

Ensuite, ils sont invisibles, et donc particulièrement insidieux.

En conclusion, Il est donc pour ces raisons, impératif de se protéger efficacement de ces rayons nocifs.

Qu’est-ce que les rayons ultraviolets ?

  • Les ultraviolets sont invisibles. On ne s’en méfie donc pas. Ce que l’on ne voit pas n’existe pas. Non ?
  • Ils pénètrent les couches supérieures de l’épiderme.
  • Ils sont absorbés par l’ADN de nos cellules, et peuvent y provoquer des mutations.
  • Certains changement de notre ADN peuvent être corrigés et annulés, d’autres non et provoquer des cancers de la peau.
  • Une exposition à la fois trop fréquente et trop intense, est la cause principale d’apparition des cancers de la peau.
  • Il existe trois sortes de rayons Ultra-Violets appelés UVA UVB et UVC, en fonction de leur longueur d’onde.
  • Aussi bien les UVA que les UVB peuvent provoquer des dommages irréversibles à la peau. Cependant, celle-ci réagit différemment à la nature de ces rayons :

Les UV couvrent la plage de fréquence de 100 à 400 nm. Ils se divisent en trois familles distinctes :

Les UVA

  • Tout d’abord, les UVA ont une grande longueur d’onde : (315-400 nm)
  • Ainsi, ayant toutes proportions gardées beaucoup d’énergie, Ils pénètrent en profondeur.
  • Par voie de conséquence, les UVA sont la cause du vieillissement prématuré de la peau.
  • Bien que moins puissants que les UVA, mais constituent l’essentiel des UV qui atteignent la terre.
  • Mais associés aux UVB ils rendent les dommages encore plus signifiants.
  • D’abord à long terme ils contribuent à un amincissement de la peau, et à son vieillissement prématuré.
  • Ensuite à long terme en concourant directement aux cancers de la peau.

Les UVB

  • Longueur d’onde moyenne : (280-315 nm)
  • Ils sont plus puissants que les UVA et provoquent à terme plus de mutations de l’ADN et augmentent le risque de cancer de la peau.
  • Principale cause du carcinome basocellulaire et épidermoïde
  • A court terme, ils provoquent des coups de soleil.
  • A long terme, une exposition répétée entraîne un vieillissement prématuré de la peau.

Les UVC

  • Faible longueur d’onde : (100-280 nm).
  • La couche d’ozone les arrête.
  • Il ne semblent pas être liés à l’apparition des cancers de la peau.

L’atmosphère, arrête tous les UVC.
L’ozone la vapeur d’eau, l’oxygène et le CO². absorbent 90% des UVB.
En revanche ces obstacles affectent moins UVA.
C’est pour cette raison que le rayonnement solaire qui atteint la surface de la terre est largement composé d’UVA et d’une faible partie d’UVB. an

Choisir son indice de protection solaire

Sachez qu’Il en est des toiles de stores, comme des crèmes solaires : Elles sont toutes deux censées nous protéger des rayons nocifs du soleil.

Comme une crème de protection solaire, une toile de store va créer un écran protecteur entre le rayonnement solaire, et votre peau.

L’indice de protection (IP) ou Facteur de Protection Solaire (FPS) indique le niveau de protection contre les UVB d’une crème solaire.

Ainsi, une valeur numérique (6, 10, 15, 20, 30, 40, 50 et 50+) exprime l’indice de protection.

Plus cet indice est élevé, plus forte est la protection solaire. Nous avons tous déjà acheté de la crème solaire, et nous savons que leur degré de protection est lié à cet indice clairement affiché sur l’emballage.

Cet indice fait référence à la durée possible d’exposition au soleil avant de s’exposer au coup de soleil. Il est d’usage de multiplier l’indice de protection solaire par 10 pour obtenir la durée en minutes pendant laquelle vous êtes protégée.
AInsi, une toile de store UPV 80+ vous assure une protection pendant au moins (80 X 10) = 800 minutes, soit un peu plus de 13 heures avant de craindre le coup de soleil ! Nous attirons cependant votre attention sur le fait qu’il s’agit d’un calcul théorique et que d’autres paramètres doivent être pris en considération comme le phototype de votre peau, l’altitude, la nature du support réverbérant etc.

Indices de Protection

  • Faible Protection   : 6 ou 10
  • Moyenne Protection : 15, 20 ou 25
  • Haute Protection : 30 ou 50
  • Très Haute Protection : 50+ et au delà.

Comment choisir un indice de protection adapté ?

Historique de l’indice de protection solaire

* En 1978, la Food and Drug Administration (FDA) américaine semble être la première à avoir fait émerger une norme reprise dans la réglementation nationale. Cette échelle échelle de mesure de la protection solaire est alors appelée Solar Protection Factor (SPS).
Elle fut inspirée en cela par des travaux datant de 1953 entrepris alors par le scientifique Allemand Robert Schulze.

Depuis , les réglementation nationales, de la plupart des pays du monde ont repris à leur compte cette échelle de mesure qui semble aujourd’hui faire à la fois autorité, et l’unanimité.

Ce n’est pas cette échelle que l’on utilise pour caractériser les toiles de stores.

Sociedade Brasileira de Dermatologia * http://www.scielo.br/scielo.php?pid=S0365-05962011000300013&script=sci_arttext&tlng=en

Et l’ UPF alors ?

logo-uv-standard-801

L’Ultraviolet Protection Factor (UPF) est une échelle différente du SPF, mais sa logique est exactement la même.
UPF ne s’applique qu’aux textiles, et permet d’évaluer leur capacité à filtrer les rayons ultraviolets.

Crée en 1998, le standard UPF est issu d’une association qui à l’origine regroupait trois laboratoires de tests textiles Le Hohenstein Group – pour l’Allemagne », le Swiss Textile Testing Institute TESTEX pour la Suisse, et l’Austrian Textile Research Institute – OETI pour l’Autriche.
Aujourd’hui l’association s’appelle International Testing Association for Applied UV Protection et regroupe huit organismes de certification, dont l’IFTH pour la France.
Elle édite la norme UV STANDARD 801

A la différence d’autres échelles d’évaluation de la performance des textiles, UPF évalue la performance des textiles destinés à la production d’ombrage sous différentes conditions climatiques et météorologiques.

Comment est attribuée la note UPF ?

Tests de stress appliqués aux échantillons textiles postulants au label UV STANDARD 801
Tests de stress appliqués aux échantillons textiles postulants au label UV STANDARD 801

Le fabricant du tissu (le tisseur) confie des échantillons de toiles de stores, au laboratoire de test qui les soumet alors à des tests de résistance qui visent à dégrader leur performance en matière de protection aux UV.
Ils sont notamment :

  • Étirés
  • Humidifiés
  • Usés par des procédés mécaniques
  • Lavés en machine
  • Lavés à sec
  • Exposés aux éléments climatiques

Le laboratoire de test évalue après chaque test, la performance en matière de protection aux UV, et la compare à celle d’un échantillon non stressé.
L’ensemble des résultats aux tests permet d’attribuer une note moyenne globale.

L’échelle utilisée est la suivante :

  • 10
  • 15
  • 20
  • 30
  • 40
  • 60
  • 80

En matière de protection aux UV, toutes les toiles de stores se valent elles ?

Les toiles de store fabriquées en Europe par des tisseurs réputés comme DICKSON-CONSTANT, RECASENS, SATTLER, SAULEDA, LATIM, et GIOVANARDI, ont en commun d’être très efficaces pour se protéger des UV.

Aujourd’hui, les laboratoires indépendants ou internes testent La très grande majorité des toiles de stores modernes. Elles offrent pour la plupart, une performance UPF de 80+ ou équivalente. Vous êtes donc clairement en sécurité à l’abri de ces dispositifs textiles.
Attention cependant : Ce n’est pas le cas de la majorité des toiles de stores en provenance d’asie du sud est et vendues dans les réseaux de grande surface de bricolage. (GSB).
Demandez impérativement le certificat de performance UPV ou à défaut la marque du tissu avant d’acheter.

Le point de vue de DICKSON-CONSTANT

« Toutes les toiles Orchestra filtrent au minimum 90% des UV et 99% minimum d’UV.B, les plus dangereux pour la santé. Mais, en fonction du coloris retenu, elles bloquent encore plus d’UV. Ainsi, les toiles Dickson portant la valeur UPF 50+ bloquent 100% des UV et offrent une protection intégrale contre les effets nocifs du rayonnement solaire, quel que soit le type de peau. « 

storistesinfo.com

Conclusion

Installer une toile de store de qualité pour se protéger des rayons néfastes du soleil d’une manière générale un procédé très efficace. Prenez soin de choisir une toile fabriquée en Europe par un tisseur réputé.

Avec le réchauffement climatique les enjeux de santé publique liés à l’exposition aux UV, vont devenir de plus en plus prégnants. Anticipez cette situation déjà en marche, et pensez à vous protéger efficacement.

Suivez-nous, Likez-nous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.